Une innovation artistique à quatre  mains qui  raconte l’air du temps

L’artiste plasticien Gil Adamy et le photographe François Pache explorent un nouveau champ de la photo-graphie dans une expérience de création à quatre mains.

D’un côté, les personnages de BD de la tribu Zurlu créés par Adamy, dont les représentants, privés de cerveau et d’un œil, agissent sans discernement. De l’autre, des lieux de vie abandonnés photographiés par Pache pour capter les traces de leurs derniers habitants. Sous les traits du dessin de Adamy, les divagations de la tribu Zurlu redonnent vie à ces lieux voués à l’oubli. Le graphisme épuré du personnage et la photo d’une sombre réalité produisent une association photo-graphique inédite et troublante.

En jouant sur plusieurs registres d’oppositions et en invitant l’incongru, l’œuvre balaye l’impression pesante de ces lieux abandonnés et la retourne en une méditation joyeuse. La succession de ces œuvres est une invitation à voyager dans un monde fantasmagorique, mais combien réel. C’est aussi une allégorie de notre monde à la dérive qui échappe avec grâce au pathos.

LES  PACHADAMY relient l’imaginaire et la réalité et se veulent être tour à tour éclaireurs, messagers et passeurs.  Pache, photographe phénoménologique et Adamy, peintre néo pop et dessinateur de BD, se sont retrouvés sur la question de la quête de sens dans un monde post industriel en pleine mutation. Pour eux, la création artistique est la réponse qu’ils expérimentent au travers un univers hybride et décalé qui  invite les spectateurs à chercher le sens derrière les images.

© 2019 Les Pachadamy. Créé avec Wix.com

  • facebook-square